Être volontaire, donner un sens à sa vie - PAU francés 2013

>Exámenes selectividad francés Madrid resueltos


Être volontaire, donner un sens à sa vieLes chiffres parlent d’eux-mêmes : plus d’un quart des jeunes de 16 à 24 ans sont engagés* dans une association, et ce pourcentage ne cesse d’augmenter. Quand on sait qu’il existe plus d’un million d’associations en France et qu’il s’en crée à peu près 70.000 par an, cela fait beaucoup de monde au service d’innombrables causes et projets.
Parmi les terrains que les jeunes privilégient, on trouve, entre autres, la protection de l’environnement, la solidarité internationale ou encore le développement de l’économie sociale et solidaire. Ils sont demandeurs d’activités concrètes où ils peuvent s’impliquer à tous les niveaux et constater eux-mêmes les résultats. C’est principalement au niveau local qu’ils concrétisent leur action : ici, c’est un travail d’accompagnement en milieu pénitentiaire dans la région parisienne ; là, l’ouverture d’une bibliothèque dans un village tunisien.
Au-delà de l’engagement social, devenir volontaire apparaît clairement pour les jeunes comme un investissement* pour leur propre avenir. Les universités ne s’y trompent pas* : elles sont plus d’une cinquantaine à permettre aux étudiants de transformer leur expérience associative en crédits ECTS*. Opportunisme ? Non, d’abord une histoire d’engagement, de cet engagement qui fait dire à Timothée : « Ma mobilisation a donné du sens à ma vie. Je me sens utile. »
D’après Jean-Jacques Paubel, Le Français dans le Monde, mars-avril 2012

*S’engager : adhérer, se mettre au service d’une cause
*Investissement : aide, apport
*Ne pas s’y tromper : savoir ce qu’on fait, être conscient de la situation
*Crédits ECTS : 1 crédit = 25-30 heures de travail d’un étudiant universitaire

RESPUESTAS

COMPRÉHENSION ÉCRITE


1. Dites si c’est vrai ou faux, d’après le texte. Vous devez justifier obligatoirement votre réponse avec des phrases du texte.

2. Expliquez en deux ou trois lignes et avec vos propres mots le sens de la phrase suivante :
« Au-delà de l’engagement social, devenir volontaire apparaît clairement pour les jeunes comme un investissement pour leur propre avenir. » (lignes 11-12).

  • Réponse libre

3. a) Donnez, d’après le contexte, un synonyme des mots suivants :
b) Donnez, d’après le contexte, le contraire des mots suivants :

4. a) Complétez les phrases avec le pronom relatif qui convient (qui, que, où, dont) :
  • - Les responsables de l’association ont visité Tozeur, le village tunisien de nombreux jeunes travaillent.
  • - Les jeunes qui s’engagent sont de plus en plus nombreux.
  • - Les causes locales constituent le type d’engagement que les jeunes préfèrent.
  • - L’environnement est un des aspects dont les jeunes volontaires se préoccupent le plus.
b) Complétez les phrases suivantes avec le pronom personnel qui convient (en, leur, y, le) :
  • - La lutte pour les droits de l’homme a besoin de vous tous : il faudrait y penser.
  • - La jeunesse se caractérise par sa générosité et les associations le savent bien.
  • - Ils viennent d’adhérer à une ONG. Les souffrances d’une grande partie de l’humanité leur ont fait prendre cette décision.
  • - Les associations comptent de plus en plus d’adhérents. Le pourcentage de jeunes qui en font partie est très élevé.

5. Que pensez-vous de l’engagement social ? Seriez-vous disposé à collaborer avec des ONG ? Le faites-vous déjà ? Justifiez votre réponse (entre 100 et 120 mots).
  • Réponse libre

+EXÁMENES RESUELTOS

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...