La langue française dans le monde - PAU francés 2005

>Exámenes selectividad francés Cataluña resueltos


La langue française dans le mondeComment se porte le français dans le monde? Selon les estimations officielles, on dénombre aujourd’hui 110 millions de francophones réels et 65 millions de francophones occasionnels.
«Globalement, la pratique du français est stable et ne diminue pas», note Alexandre Wolff, membre du Haut Conseil de la francophonie. Par ailleurs, le français demeure la seule langue, avec l’anglais, enseignée partout sur la planète. Cependant, son dynamisme varie d’une région à l’autre de la planète. Dans le monde arabe, le français a de nouveau la cote*, notamment grâce à l’Algérie, où il est devenu cette année obligatoire à partir de la deuxième année d’école primaire. Mais, en Afrique, on observe une dégradation qualitative de sa pratique, en raison de la décomposition des systèmes scolaires. En Europe centrale, après des années de recul au profit de l’anglais et de l’allemand, selon les spécialistes, un certain rééquilibrage pourrait se produire. Tout dépendra de l’utilisation du français comme langue de travail dans les institutions européennes.
Bien entendu, la part de marché du français dépend aussi de la vigilance des Français euxmêmes. Or, comme le déplore un responsable tunisien, «les Français sont connus pour être les moins conscients des menaces qui pèsent sur leur langue». Le 21 septembre dernier, lors d’un congrès qui s’est tenu à Paris, l’intégralité des débats s’est déroulée en anglais. À la tribune comme dans la salle, les francophones étaient pourtant majoritaires. Autre exemple: oubliant que le français est la langue officielle de l’olympisme, le directeur général du comité de candidature de la ville de Paris aux Jeux Olympiques d’été de 2012 a tenu une conférence de presse en anglais lors des JO d’Athènes, cet été. De la même façon, certains personnels des ambassades françaises, notamment en Europe centrale, n’hésitent pas à employer l’anglais lorsqu’ils prennent la parole en public, bien que des directives gouvernementales le leur interdisent.
Pour espérer remporter la bataille de la francophonie, peut-être faudrait-il s’appuyer un peu plus sur les 700.000 professeurs de français de toutes nationalités qui enseignent cet idiome à travers le monde. Dans certaines régions du monde, leur activisme désintéressé a permis de maintenir ou de rétablir des cours de langue que leur gouvernement envisageait de supprimer des enseignements scolaires. «Les pays francophones devraient davantage faire confiance aux mouvements associatifs d’enseignants, suggère Martine Defontaine, secrétaire générale de la Fédération internationale des professeurs de français. Car il n’y a pas de meilleur avocat de la francophonie que les professeurs qui aiment la langue française, présents sur le terrain, au fond de la Sibérie ou sur l’Altiplano bolivien…»
D’après L’Express, 22 novembre 2004
* Avoir la cote : être apprécié, estimé.

RESPUESTAS

COMPRÉHENSION ÉCRITE

Dans les questions ci-dessous, choisissez la réponse qui convient (une seule réponse est correcte).

1. Combien de personnes parlent le français dans le monde ?
a) 110 millions.
b) 65 millions.
c) 175 millions.
d) Le texte ne le précise pas.
2. Quelles sont les deux seules langues qui sont apprises dans les cinq continents ?
a) L’anglais et l’espagnol.
b) L’anglais et l’arabe.
c) L’anglais et le chinois.
d) L’anglais et le français.
3. Est-ce que le français est répandu de façon homogène sur tout le continent africain ?
a) Oui, dans tous les pays de l’Afrique on parle français.
b) Non, on le parle beaucoup plus en Afrique Noire qu’en Afrique du Nord.
c) Non, on le parle beaucoup plus au Maghreb qu’en Afrique Noire.
d) Non, on le parle davantage en Afrique du Sud.
4. D’après le texte, quel est le facteur qui va déterminer la présence de la langue française en Europe centrale ?
a) L’installation de nouvelles écoles de langues où on pourra apprendre le français.
b) L’engagement d’un grand nombre de professeurs de français dans cette zone.
c) L’inclusion de la langue française dans les programmes scolaires.
d) L’utilisation du français comme langue de travail au sein de l’Union européenne.
5. Est-ce que, selon certains francophones, les Français se préoccupent suffisamment de l’avenir de leur langue ?
a) Oui, ils prennent toutes les mesures nécessaires à son développement.
b) Non, ils ne forment pas assez de professeurs.
c) Non, ils ne tiennent même pas compte du fait que le français est la langue officielle de l’olympisme.
d) Oui, ils veulent que le français soit utilisé dans les réunions internationales.
6. Pourquoi le journaliste est-il surpris du fait que la langue utilisée dans le congrès dont il parle ait été l’anglais ?
a) Parce que la plupart des assistants et des participants étaient francophones.
b) Parce que la langue officielle du colloque était le français.
c) Parce qu’il n’y avait pas d’interprètes.
d) Parce qu’il y avait des responsables tunisiens.
7. Quelle est la directive du gouvernement français que les diplomates doivent appliquer quand ils parlent en public ?
a) Ils doivent parler exclusivement français.
b) Ils ne doivent pas parler anglais.
c) Ils doivent parler la langue du pays où ils sont.
d) Ils peuvent parler n’importe quelle langue.
8. Pourquoi, selon le journaliste, faudrait-il s’appuyer sur les professeurs de français pour défendre la langue française ?
a) Parce qu’ils sont très nombreux.
b) Parce qu’il y en a partout dans le monde.
c) Parce qu’ils défendent activement la langue française dans leurs pays.
d) Parce que ce sont d’excellents professionnels.

+EXÁMENES RESUELTOS

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...