Ceux qui disent non... à Wikipédia . PAU francés 2011

Exámenes selectividad francés resueltos Andalucía


Just say no to Wikipedia - Dites juste NON à WikipediaIl y a quelques mois, la bibliothécaire d’une école plaçait dans la salle d’ordinateurs un panneau sur lequel était écrit « Dites juste NON à Wikipédia ». Le mouvement de la bibliothécaire a été suivi dans d’autres établissements qui, à leur tour, ont décidé de bloquer l’accès à l’encyclopédie en ligne depuis leurs ordinateurs.
Cette réaction est fondée sur trois critiques. La première est que l’encyclopédie en ligne n’est pas assez « exacte » et qu’elle ne fait pas « autorité », car elle contient des erreurs et que tout le monde peut y écrire. La seconde, beaucoup d’élèves l’utilisent comme première – et souvent même unique – source. Et la troisième, que Wikipédia est trop facilement accessible et utilisable (et donc recopiable). Beaucoup de professeurs se plaignent que par paresse et/ou méconnaissance de ces outils, les élèves et les étudiants se contentent de regarder les premiers résultats qu’ils trouvent sur Google et qu’ils copient ensuite ce qu’ils viennent de trouver dans l’encyclopédie en ligne, sans plus. Mais, interdire, est-ce une réponse efficace ? Techniquement, il est évident que non, car les élèves peuvent toujours accéder à ce site de chez eux ou de n’importe où. Mais le problème vient moins des outils euxmêmes
que de leur (mauvaise) utilisation. Interdire quelque chose aux jeunes ne peut que leur donner encore plus envie de l’utiliser. Interdire des sites Internet sous prétexte que « les étudiants n’utilisent pas assez leur propre cerveau », c’est une excuse plutôt bon marché. On en a vu d’autres, plus constructives et efficaces.
Source: Libération.fr 08/03/08
Insignia Test-it examen resuelto

CEUX QUI DISENT NON... À WIKIPÉDIA

COMPRÉHENSION

GRAMMAIRE

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...